S’attabler avec la communauté

IGA
Toutes les campagnes d’IGA suivent par la même ligne directrice : l’optimisme.

Au fil des ans, nous avons travaillé en étroite collaboration avec les épiciers pour trouver des occasions inhérentes aux défis et aux irritants du marché. Par le fait même, nous avons recherché l’avantage créatif, produit des ritournelles et des messages publicitaires et participé à la commandite des Jeux olympiques. Notre objectif a toujours été de partager l’essence d’IGA : une organisation terre à terre, généreuse et animée par un esprit communautaire.

Il n’est donc pas surprenant de constater qu’IGA est l’une des marques préférées du Québec. Nous avons tiré profit de l’effet boule de neige que suscitent le partage et la bonne bouffe, ce qui colle aux besoins des communautés uniques d’IGA.


Au-delà des allées et des caisses

L’épicerie est plus qu’un simple endroit où l’on effectue des achats : c’est une place publique… un lieu où l’on se rend chaque semaine pour se nourrir et nourrir sa famille… un lieu où des milliers de personnes ont vécu leurs seuls échanges humains durant les longues journées de pandémie. IGA se veut le plus important groupe d’épiciers indépendants au Canada. Sa présence au Québec remonte à 1953.

Au cours des dernières années, nous avons travaillé de près avec IGA en alliant storytelling, art et technologie dans le but de forger une identité qui transcende le magasin et qui lui taille une place de choix dans la sphère culturelle du Québec.

Les coulisses du ver d’oreille

En 2019, IGA a cessé d’offrir les sacs de plastique à la caisse. Une victoire pour l’environnement, mais un désagrément potentiel du point de vue pratique : les habitudes du quotidien, comme se diriger vers l’épicerie les mains vides, sont difficiles à changer. Pour prévenir les réactions négatives, nous avons opté pour quelque chose d’à la fois marquant et léger : le fameux refrain Oublie pas tes sacs de Bleu Jeans Bleu, un groupe folk québécois. Nous sommes fiers de dire que toute personne vivant à 10 kilomètres ou moins de la province connaît probablement cette ritournelle par cœur.

Une autre surprise nous attendait : nous avons entendu entre les branches que les masques deviendraient bientôt obligatoires dans les lieux fermés. Par souci d’initiative, nous avons proposé d’enregistrer un dérivé d’Oublie pas tes sacs. Le refrain aurait une fonction semblable, c’est-à-dire transformer un élément polarisant du point de vue social en quelque chose d’acceptable, fondé sur l’empathie et la légèreté. Oublie pas ton masque est devenu un outil pratique pour les commerçants, les hôpitaux et même les écoles.

L’art, la technologie et les biscuits

Comment désamorcer une situation? En riant. Nous avons donc remplacé le sérieux par le ludique dans le but de soutenir les enfants atteints d’un cancer. IGA s’est associé à la Fondation Charles-Bruneau dans le but d’amasser des fonds destinés à la recherche sur le cancer pédiatrique. Le résultat : 454 684 $ récoltés! Pour y arriver, nous avons créé des ensembles de tatouages dynamiques en demandant à sept artistes en herbe de dessiner leurs collations préférées. Un illustrateur a par la suite transformé les dessins en tatouages temporaires. Ceux-ci pouvaient être numérisés dans un téléphone à partir d’une application et ainsi prendre vie sur l’écran en réalité augmentée. Visionnez l’initiative ici.

L’objectif de la campagne #LesDursÀCuire n’était pas lucratif. Il consistait à défier les règles en rendant la bataille contre le cancer amusante, colorée, joyeuse et axée sur l’espoir et la résilience.


Toucher les cœurs

Le brief du populaire Conte des Fêtes d’IGA est toujours ouvert à tous chez Sid Lee. Nous voulons nous assurer de tisser la meilleure histoire, alors tous les employés sont invités à transmettre leurs idées à notre équipe de rédaction, peu importe leur rôle. La créativité d’une personne n’a rien à voir avec le poste qu’elle occupe. Le temps des Fêtes offre aux marques une occasion unique de créer du contenu profondément significatif. C’est pourquoi nous donnons tout ce que nous avons dans la création de ces films. Au fil des ans, IGA a tiré profit du concept du Conte des Fêtes pour soutenir la Fondation Charles-Bruneau, les athlètes féminines canadiennes et La tablée des chefs.

Vous pouvez visionner toutes les publicités ici. Préparez vos mouchoirs.

2018

2019

2020

Cette année, nous avons fait quelque chose de spécial. Pour la première fois, notre Conte des Fêtes se divisait en deux volets : le premier a été lancé en décembre 2021, tandis que le deuxième se voulait une suite surprise lancée en janvier 2022 pour aider IGA à susciter l’engouement dans la sphère publicitaire des Jeux olympiques. Les deux histoires se suivent: une jeune fille apprend à jouer au hockey auprès de son grand-père pensif et devient gardienne de but pour Équipe Canada. Nous avons cru que le caractère bienveillant du Conte des Fêtes désormais établi partout au pays était le meilleur moyen d’annoncer la commandite.

Donner un sens à une marque au sein de la communauté est tout un défi. Il faut user d’altruisme, posséder une réelle compréhension de la culture et avoir le courage nécessaire pour repousser les limites du marketing traditionnel. Lorsque l’on vend des produits qui rassemblent les gens de façon intime, l’enjeu est de taille. IGA le sait et relève chaque fois ce défi avec brio.

2021